Après une catastrophe naturelle d’une grande ampleur survenue aux Etats Unis d’Amérique dans les années 2010, les survivants tentèrent de rebâtir une civilisation sur les ruines de l’ancien monde.

Un gouvernement de fortune fut mis en place sur l’île de San Andreas, mais il ne sut comment contenir la montée en puissance de la violence et du chaos au sein de cet état, le seul à avoir échappé à la destruction totale.

18 Mai 2019 

Ce jour vit naître le Capitol, une alliance des différents corps militaires présents sur l’île, unis sous une seule bannière afin de rétablir l’ordre par la force et la répression.
Le Général John Smith prit la tête de ce nouveau régime totalitaire. Un homme froid, brutal, vétéran nombreuses campagnes dans le golfe, mais endeuillé par la mort de son fils lors des récentes émeutes.

Il s’autoproclama Grand Chancelier et personne n’osa contester cette décision, tant son autorité était absolue.

Dans les mois qui suivirent 

Ne recevant aucune aide extérieure, San Andreas devint une île indépendante, coupée du monde.

En quelques mois, le Général Smith et ses hommes créèrent une milice aux méthodes impitoyables, parfois discutables, ramenèrent la discipline et instaurèrent une paix fragile.

Un nouveau pays émergea, et l’île put renaître sous l’égide du Chancelier J.Smith.

12 Février 2037

John Smith mourut dans son lit, entouré de ses conseillers.

Son petit fils Oliver Smith, désigné en tant qu’héritier officiel, fut nommé Chancelier le jour même.

Courant 2037

O. Smith ne gouvernait pas comme son grand père, et grâce à lui, l’île commença à devenir riche et prospère. Malheureusement, tous ne profitaient pas de cette opulence, et se sentirent laissés pour compte.

Les terres arides du nord de l’île abritaient certains de ces oubliés de la société.
Ces habitants laissés à l’abandon par un système supposé les protéger, traités en parias, s’unirent peu à peu sous l’étendard d’un leader mystérieux… Ainsi apparut “La Division”.

Luttant contre l’injustice, cette organisation rebelle tenta de s’organiser pour survivre et se donna pour objectif de venir en aide à la population marginalisée.

 

Alors que tout semblait se dérouler au mieux pour le Capitol, une violente épidémie contraignit le Chancelier O. Smith à faire appel à l’ONU pour endiguer la propagation du virus.
En quelques semaines, la crise fut jugulée. Les nations unies profitèrent de l’occasion pour assurer un rôle de médiateur entre le Capitol et le reste du monde, sous le regard méfiant du jeune Chancelier.

En effet, si le rôle de l’ONU consistait avant tout à prodiguer une assistance médicale, sa position lui permettait également de garder un œil sur le gouvernement en place.

De nos jours (2038)

Depuis la récente prise de pouvoir d’Oliver Smith, la nation de San Andreas se révèle être une destination pleine d’opportunités, à l’économie croissante et aux ressources florissantes.

Investisseurs et travailleurs viennent du monde entier, se ruent sur ce nouvel El Dorado, sans se douter de ce qui s’ourdit au sein du gouvernement …